Molenbeek : Lancement du marché de travaux pour le projet LionCity

Avis de marché
12/09/2022

Situé au cœur du quartier Osseghem à Molenbeek-St-Jean, le site LionCity a été acquis en mars 2020 après une mission exploratoire de reconversion du site Delhaize que confiait la Région de Bruxelles-Capitale à citydev.brussels en collaboration avec perspective.brussels.

Au vu de la taille du site, citydev.brussels a décidé de le diviser afin de proposer un programme de qualité pour chacune des parties. Le marché de promotion de travaux pour le développement des 52.000 m² de sa première partie, LionCity I, est à présent lancé en collaboration avec la Société du Logement de la Région de Bruxelles-Capitale (SLRB) et Ahold-Delhaize.

Citydev est à la recherche de l'équipe pluridisciplinaire idéale pour ce projet mixte ambitieux : promoteur ou groupement de promoteurs, entrepreneurs et bureaux d’études (architectes, paysagistes, stabilité etc).

Ce programme mixte se divisera comme suit :

  • logements acquisitifs citydev : environ 24.440 m² bruts hors-sol ; 
  • logements sociaux SLRB : environ 4.113 m² bruts hors-sol ; 
  • ateliers citydev : environ 15.240 m² bruts hors-sol ; 
  • supermarché Delhaize : environ 3.442 m² bruts hors-sol ; 
  • commerces citydev: environ 1.000 m² bruts hors-sol ; 
  • commerce et/ou horeca et/ou équipement à charge du promoteur : environ 2.100 m² bruts hors-sol.
  • 2.000 m² de toiture avec les infrastructures de base nécessaires pour accueillir une future activité d’agriculture urbaine professionnelle.  

Mais la particularité du projet LionCity I se retrouvera surtout dans ses ambitions environnementales au travers de différentes thématiques non-exhaustives :

  • min 35% de la parcelle dédiés aux espaces verts ;
  • min 30% des logements zéro énergie ;
  • un réseau de chaleur urbain ;
  • un bâtiment productif avec un espace communautaire ouvert sur le quartier ;
  • la réutilisation du parking silo avec si possible, un hub mobilité ;
  • la mise à disposition de 2.000 m2 sur les toits des activités productives qui seront dédiés à l’agriculture urbaine ;
  • une agriculture paysagère et récréative sous forme de parc comestible.

Une grande attention devra être également être portée aux dispositifs visant à réduire les ilots de chaleur, à la gestion alternative des eaux de pluie et, de manière plus générale à l’intégration des principes de l’économie circulaire.

Les documents du marché sont disponibles sur ce site.

Crédit : Séverin Malaud

Back to top