Bonnes pratiques

Au cours de ces quelques mois confinés chez soi, la SLRB n’est pas restée les bras croisés en ce qui concerne l’engagement de nouveaux collaborateurs. Et malgré qu’une immense majorité des employés travaillaient depuis la maison, ces nouvelles arrivées ont pu avoir lieu de manière un peu… particulière. Une de ces nouvelles collaboratrices témoigne de son vécu : « Malgré que je sois déçue de ne pas avoir encore pu rencontrer mes collègues en personne, j’ai pu avancer dans mes projets grâce aux réunions virtuelles et apprendre à connaitre un peu mieux l’équipe avec laquelle je vais travailler. C’est une solution de rechange tout à fait viable, au final. »

Elise Beyst, directrice du service Personnel et Organisation de la SLRB, confirme : « Nous sommes très heureux de pouvoir accueillir de nouveaux collègues parmi nous malgré cette période éprouvante. Le gouvernement nous a donné des objectifs ambitieux, et nous sommes prêts à continuer nos activités, peu importe la situation dans laquelle nous sommes, comme nous l'avons prouvé durant le confinement ! »