Communiqué de presse - Festival de vernissages d’œuvres d’art public pour le logement social

18/06/2021

BRUXELLES, le 18 juin 2021 -  En ce mois de juin, le 101e% de la SLRB inaugure pas moins de trois œuvres d’art public sur des sites de logements sociaux. Aujourd’hui, une sculpture témoin du processus participatif, sera dévoilée sur le site Galaxie à Woluwe-Saint-Lambert.  Plus tard en juin, le site Lennik-Trèfles à Anderlecht et le quartier Kapelleveld à Woluwé-Saint-Lambert inaugureront deux œuvres à caractère paysager. Cet automne, deux autres projets seront également finalisés.

Ces œuvres sont l’aboutissement de rencontres entre un artiste ou groupement d’artistes, un lieu et ses habitants. Depuis sa création en 2002, ce sont 22 œuvres qui ont vu le jour via ce programme artistique. Elles contribuent à l’amélioration de l’identité des sites de logement sociaux et au bien vivre ensemble. Elles apportent un nouveau regard sur les espaces publics en Région Bruxelloise.

Pour Nawal Ben Hamou, secrétaire d’Etat au Logement : « le programme du 101ème % développé par la SLRB va bien au-delà de la simple cohabitation entre des locataires sociaux et une œuvre d'art qui prendra ses quartiers aux abords de leurs logements.  Le 101ème %, c’est tout d’abord la rencontre de deux univers, artistique et social. C’est ensuite un dialogue qui se noue et se construit pour se concrétiser dans une œuvre partagée.  Le 101ème % c’est enfin ce petit supplément d’art qui concrétise un chemin commun réalisé par les habitants d’un même quartier. »

Vendredi 18 juin : « L’enfant au Modulor »  par Hervé Paraponaris sur le site Galaxie de l’Habitation Moderne

Cet ensemble d’immeubles construits à différentes périodes et répartis sur un terrain de 8 hectares, a été le théâtre d’un ‘work in progress’ sur plusieurs années. L’artiste a fédéré les habitants et les usagers autour d’une action commune, en les considérant comme de véritables modèles d'inspiration pour la matérialisation de son œuvre. Hervé Paraponaris a véritablement détourné les codes de la statuaire publique naturaliste en figurant, non pas un personnage historique, mais un enfant, dont la principale caractéristique est de ressembler à un jeune d'aujourd'hui.

Tenant dans ses mains une ligne et un cercle lumineux, l'enfant signale un équilibre entre l'itinéraire et le territoire, le déplacement et l'origine, mais aussi la lignée familiale et le cercle amical. Il est la représentation d'une identité multiple et ouverte.

L’enfant au Modulor vient aujourd’hui s’insérer comme repère lumineux dans l’espace vert du quartier Galaxie à Woluwe-Saint-Lambert.

Mercredi 23 juin : Le « Jardin des Collections » par l’association d’une artiste, Nina de Angelis et d’une architecte paysagiste, Louise Lefebvre de BLOC Paysage sur le site Lennik-Trèfles

Louise Lefebvre, Bloc Paysage et Nina de Angelis se sont associées pour proposer une intervention à la croisée des chemins de leurs disciplines : le paysage et l’art contemporain. A la manière des « folies » implantées dans les jardins du 18ème et 19ème siècles, les artistes proposent une collection de constructions éparses, formelles et praticables, dans le grand jardin partagé par les habitants du site Lennik-Trèfles du Foyer Anderlechtois.  Leur proposition est pensée comme un parcours à la fois spatial et temporel, parsemé de mobiliers ludiques et de moments de rencontres. Le projet s’est progressivement défini par le biais d’ateliers de construction, de jardinage collectif et d’événements festifs. Le processus s’est étalé sur trois saisons. Chacune voyant éclore une partie du projet global. L’œuvre finale est ainsi le résultat de plusieurs chantiers participatifs, de rencontres et de liens créés entre les habitants.

Mercredi 30 juin : « La Faille » par le duo Alive Architecture & Taktyk sur le site Kapelleveld d’ABC

Une sculpture sociale paysagère a été conçue pour la cité-jardin du Kapelleveld à Woluwe-Saint-Lambert, sculpture matérialisée par une ‘faille végétalisée’ créée au travers d’un terrain de tennis désaffecté.

Au sein de celle-ci, sont posées diverses compositions réalisées par les habitants à partir de matériaux recyclés.

Ce projet artistique, a été mis en œuvre par la synergie de deux concepteurs, avec d’un côté une approche de la ville comme espace vécu (Alive Architecture), et d’un autre côté une approche du paysage comme espace construit (Taktyk). L’objectif est de faire vivre le quartier, de créer un lieu d’échange entre ses acteurs locaux et les habitants, et de donner une nouvelle vie à un espace qui était inexploité et désaffecté.

Ce lien s’est créé et renforcé au fil des différentes rencontres organisées par les auteurs de projet visant, au fur et à mesure, à attirer le plus d’acteurs locaux possibles pour la co-conception et la co-fabrication du projet.

 

Contacts presse :

Sara Van den Eynde
Coordinatrice Communication
svandeneynde@bghm.brussels
T +32 2 600 10 72

Contacts 101e%:

Catherine Grosjean
Coordinatrice Cellule 101e%
cgrosjean@slrb.brussels
T +32 2 533 19 62

 

Plus d’infos et photos :

Personne de contact: