Communiqué de presse : Crise coronavirus : les sociétés immobilières de service public, plus que jamais aux côtés des locataires

Communiqué de presse

Face à la crise actuelle occasionnée par la lutte contre la propagation du coronavirus et ses répercussions sur le secteur du logement social et les locataires, les 16 SISP (sociétés immobilières de service public) de la Région bruxelloise se sont adaptées à la situation. Elles ont maintenu leurs services et entrepris des actions pour venir en aide à leurs locataires, notamment les plus fragiles. Durant cette période, les SISP ne restent donc pas les bras croisés, bien au contraire !
 

Assurer les services aux locataires avant tout

Dans un premier temps, les SISP se sont adaptées pour assurer une continuité des services, tout en prenant les mesures de précaution nécessaires pour la santé de leurs travailleurs et des locataires. Cela a pu se faire via la mise en place du télétravail généralisé au maximum et de permanences téléphoniques. Les services technique et maintenance sont assurés pour les interventions indispensables et urgentes.
 

Solidaires avec les plus solitaires

Les SISP se sont mobilisées pour leurs locataires les plus âgés, isolés et fragilisés. Dans leur ensemble, les SISP ont notamment entrepris des contacts téléphoniques réguliers, voire quotidiens vers leurs locataires fragilisés. Un contact humain et social, d’autant plus important en cette période de confinement où les sentiments de solitude et de fragilité peuvent être exacerbés, a été possible grâce à la collaboration de partenaires de terrain.

Un service de courses livrées au domicile des locataires a également été mis en place dans plusieurs SISP. Everecity, par exemple, a d’autre part réservé deux logements pour faire face à une occupation précaire de victimes de violences intrafamiliales. Ce type d’action est souvent mené en coopération avec le service social des communes.

En matière d’hygiène aussi, les SISP ont pris les mesures pour renforcer le nettoyage et la désinfection des communs des immeubles en cette période. Dans certaines SISP, comme au Foyer du Sud,  les concierges passent deux fois par jour et rappellent les mesures d’hygiène en vigueur aux locataires.

Des affiches avec les mesures élémentaires de prévention sont également diffusées et relayées sur le site internet des SISP, comme au Foyer Schaerbeekois.
 

Solidarité et citoyenneté

Des SISP telles Everecity ou Lojega ont proposé à leurs locataires de réaliser et afficher dans les communs des dessins et poèmes pour apporter une note de couleurs et de poésie et soutenir le moral de tous en cette période. Le Logis Floréal a également incité les locataires à proposer aux plus jeunes de faires des dessins pour soutenir le moral des résidents de la Résidence Sainte-Anne. A Forest, le Foyer du Sud en compagnie d’autres acteurs locaux invite à participer au projet ‘Correspondance’ qui vise à rédiger et envoyer des lettres uniques et originales aux seniors.

Autre exemple de solidarité citoyenne : dans le quartier Masoin à Jette (SISP Comensia), une coopératrice-locataire, Dina, fabrique des masques et en propose à des volontaires. Elle fournit même le mode d’emploi de lavage et de désinfection ! Un autre locataire, Jean-Marie, équipé des masques de Dina, propose son aide pour faire les courses de voisins en difficulté.

Certains coopérateurs-locataires sont même des poètes, comme le révèle cette phrase récoltée par une travailleuse sociale : « Je ne me sens pas seul sur mon île. Je sais qu’il y a des bateaux tout près et un palmier, je me sens soutenu et ça me permet de garder le moral ».
 

« La résilience, c’est l’art de naviguer dans les torrents » - Boris Cyrulnik

Pour la Secrétaire d’Etat au Logement, Nawal Ben Hamou : « Aujourd’hui plus que jamais, il est essentiel de renforcer les liens sociaux entre les habitants au sein d’un même immeuble, d’un même quartier et d’aider les plus fragiles d’entre eux à surmonter cette période difficile, génératrice de solitude et d’angoisse. Je tiens à remercier les collaborateurs de la SLRB et des SISP qui, tout comme de nombreux habitants, se dépensent sans compter, dans des conditions parfois difficiles, pour assurer le maintien de ce lien social indispensable avec beaucoup d’humanité et d’efficacité. »

Pour Pascale Roelants, Co-Présidente de la section Construbru l’asbl Association du Logement Social, « Cette situation de crise amène son lot de remise en question pour répondre avec efficience à l’ensemble des missions des SISP. Elle génère de la créativité, de la solidarité et des opportunités pour être plus que jamais aux côtés des locataires. C’est avec énergie et courage que toutes les équipes du personnel se mobilisent sans compter pour atteindre cet objectif et il faut leur en rendre grâce. »

Pour Jacques De Coster, Président de la FESOCOLAB : « Dans la gestion de cette situation particulière, nos valeurs de solidarité et de coopération sont plus que jamais au cœur des dispositifs mis en place par les SISP pour assurer une continuité des services au bénéfice de tous mais également pour renforcer une attention et un suivi spécifique envers nos locataires âgés ou fragilisés. »

Yves Lemmens, Directeur général de la SLRB, confirme : « La SLRB est très impressionnée par toutes les initiatives entreprises par le personnel des SISP dans cette période difficile. Elles démontrent une forte volonté d’impliquer les locataires et d’augmenter leur sentiment d’appartenance. L’application pour locataires, qui sera lancée bientôt, facilitera davantage l’entraide entre voisins et fera en sorte que les locataires seront encore mieux informés et impliqués dans leur quartier. »

 

Cette période de crise du coronavirus souligne plus que jamais l’importance de la solidarité, de la citoyenneté et du lien humain et social, autant de valeurs soutenues par tout le secteur du logement social.

« Assurer les services aux locataires et stimuler la solidarité sont les maîtres mots en cette période », soulignent les SISP dans leur ensemble.