Logements sociaux à Bruxelles-Ville : Le plan de rénovation en marche

16/09/2020

La crise sanitaire ne fait pas oublier la crise climatique. Le Logement Bruxellois, société de logements sociaux, poursuit son « Plan Climat ». Il s’agit d’un vaste programme de rénovation qui lui permettra de posséder un patrimoine rénové à 75% aux normes de basse énergie, d’ici 2027. Où en est-on aujourd’hui ?
 

Améliorer le cadre de vie, faire baisser les factures d’énergie des locataires et contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique, voilà le triple objectif du Plan Climat du Logement Bruxellois.

Lancé fin avril 2019, ce programme prévoit la rénovation de 1.068 logements grâce aux investissements octroyés par la Ville de Bruxelles et la Société du Logement de la Région de Bruxelles-Capitale (SLRB).

Les travaux de rénovation consisteront principalement en :

  • l’isolation et la rénovation des enveloppes extérieures des immeubles avec pose de vitrage isolant,
  • l’installation de nouveaux systèmes de ventilation,
  • la rénovation de composants architecturaux et techniques intérieurs : la mise en conformité des installations de gaz, d’électricité et la sécurité incendie

Malgré la crise sanitaire, le Plan Climat avance bien et les échéances initiales pour la réalisation de l’ensemble des chantiers sont respectées. Pour y parvenir, le Logement Bruxellois a fait preuve d’agilité et d’innovation. Pour la première fois dans le secteur du logement social, elle a organisé les commissions d’attribution par vidéoconférences et a mis en place 2 nouvelles pratiques :

  • Deux accords-cadres pour réduire les procédures existantes en diminuant le nombre de marchés de service : un accord-cadre pour le projet « Marolles » avec 5 marchés subséquents et un autre pour le projet « Versailles » avec 3 marchés subséquents.
  • Une externalisation de la maîtrise d’ouvrage (de l’avant-projet jusqu’au suivi d’exécution), ce qui permettra à l’équipe du Logement Bruxellois de pouvoir gérer différents projets en parallèle en les libérant d’une partie du travail.

Les 8 marchés subséquents ont été ainsi attribués à différents bureaux d’auteurs de projets et leur mission a officiellement débuté le 17 août dernier. Il s’agit donc de la deuxième étape importante de ce Plan Climat :
 

ETAPE 1

Lancement marché de service

ETAPE 2

Désignation auteurs de projet

ETAPE 3

Obtention permis d’urbanisme

ETAPE 4

Désignation entreprise

ETAPE 5

Début des travaux

Le Logement Bruxellois est donc en mesure de présenter 2 projections de rénovation proposées par les bureaux d’architecture.
 

PROJET « MAROLLES & HAREN »

Le Plan Climat prévoit la rénovation lourde de 22 immeubles et 3 maisons dans ce secteur. Au total, 432 logements sont concernés. Le montant total estimé des travaux est de 14 millions d’euros HTVA. Pour ce marché de service, 5 marchés subséquents ont été attribués à :

  • MULTIPLE- FP- GEI pour le quartier Hôtel des Monnaies : 7 complexes d’immeubles, 125 logements
  • FORM*a- THEMA- SETESCO- CONCEPT CONTROL pour le quartier Ascenseurs des Marolles : 3 complexes d’immeubles, 86 logements
  • DEWIL- PFC- ENESTA pour le quartier Palais de Justice : 5 complexes d’immeubles, 78 logements
  • GUILLISSEN & ROBA- ESPACE- SWECO pour le quartier Jeu de balle : 3 complexes d’immeubles, 65 logements
  • MULTIPLE – FP - GEI pour le quartier Haren : 4 complexes d’immeubles et 3 maisons, 78 logements
     

PROJET « VERSAILLES »

Situé à Neder-Over-Heembeek, ce site est composé de plusieurs bâtiments répartis en quatre phases et nécessite une rénovation en profondeur. C’est aussi l’occasion de redéfinir l’image de ce quartier en y amenant plus d’identité, en différenciant les bâtiments et en aménageant les intérieurs d’îlot.

Le montant total estimé des travaux est de 26 millions d’euros HTVA. Ce projet de rénovation concerne 636 logements et 3 marchés subséquents ont été attribués :

  • FORM*a- THEMA- SETESCO- CONCEPT CONTROL pour Versailles phases I & II : 281 logements
  • TRAIT- &SENS- ALT-O- B.E.981 INGENIEURS ET ARCHITECTES pour Versailles phase III (excepté les 2 tours pour lesquelles une étude de faisabilité est en cours) : 72 logements
  • BLONDEL- MKENGINEERING- BESP pour Versailles phase IV : 283 logements

TEMOIGNAGES

« Tout le monde a droit à un logement confortable et de qualité, il était grand temps que la Ville rénove les logements sociaux qui en ont le plus grand besoin. C’est pourquoi la Ville va recapitaliser le Logement Bruxellois à hauteur de 37 millions d’euros pour rénover et isoler les bâtiments », explique Philippe CLOSE, Bourgmestre de la Ville de Bruxelles.

« Je me réjouis de voir ces projets se concrétiser. Ce plan est en continuité avec les efforts que la Ville a déjà entamé. En effet, ces investissements permettront de concilier deux combats primordiaux de notre époque à savoir la diminution significative de l’impact climatique des bâtiments rénovés et l’augmentation du pouvoir d’achat des ménages qui les occupent. Cela nous permet également de lutter concrètement en faveur de l’accès à un logement décent pour tous, droit fondamental. La Ville de Bruxelles prend sa part de responsabilité, tant pour le climat, que pour la lutte contre la précarité », souligne Khalid ZIAN, Echevin du Logement, du Patrimoine public et de l’Egalité des chances de la Ville de Bruxelles.

Bieke COMER, Présidente de la Société du Logement de la Région de Bruxelles-Capitale (SLRB), se félicite de ce partenariat Ville-Région. « Ce partenariat est important pour répondre aux enjeux du logement social en faveur des plus démunis, tout en y intégrant les objectifs fondamentaux liés aux défis climatiques. Pour accélérer les délais de mise en œuvre des rénovations, une simplification des procédures a été étudiée comme projet pilote entre le Logement Bruxellois et la SLRB. »

Karim TAFRANTI, Président du Logement Bruxellois, se réjouit d’arriver à cette étape clé du projet : « ce plan va faire entrer le logement social dans une nouvelle ère, une ère qui tient définitivement compte tant des enjeux sociaux que des enjeux sociétaux et environnementaux. Les rénovations basse énergie permettront, en effet, de réduire notre empreinte carbone, de limiter drastiquement la facture énergétique des locataires, mais aussi d’améliorer considérablement la qualité de leur habitat et de leur cadre de vie immédiat ».

 

CONTACTS PRESSE

CABINET DU BOURGMESTRE

Wafaa HAMMICH, Porte-Parole/Attachée de presse

T. +32 (0)2 279 47 48 - wafaa.hammich@brucity.be

CABINET DE L’ECHEVIN DU LOGEMENT

Youri MAURY, Attaché de presse/Conseiller

T. +32 (0)2 279 41 49 - youri.maury@brucity.be

SLRB

Sara VAN DEN EYNDE, Communications manager a.i.

T. +32 (0)2 600 10 72 - svandeneynde@bghm.brussels

LOGEMENT BRUXELLOIS

Michaël ESSERS, Chargé de communication

T. +32 (0)2 435 17 16 - messers@lbw.brussels